Jour huit

Chers followers,

Bien que j’arrive à la fin de mon périple, et que je souhaitais m’économiser pour le dernier rendez-vous (grimper jusqu’à la cabane du Hörnli) , j’ai décidé de ne pas être sage et ai fait une balade de plus de six heures, avec plus de 1000 mètres d’ascension.

Ce quatrième jour, je suis allé de Zermatt à Alterhaupt-Trift-Schweifinen-Zermatt.

Et j’ai vu des choses magnifiques.

  • De mon départ à Zermatt ;
  • à l’architecture ostentatoire des chalets modernes ;
  • à cette Triftbach qui va m’accompagner un moment ;
  • à cette vue de Zermatt ;
  • à cette auberge et restaurant à Alterhaupt ;
  • à sa vue ;
  • à l’Aconit-tue-loup, plante parmi les plus toxiques d’Europe ;
  • à cette Triftbach en long…
  • à cette Triftbach en large ! ;
  • à la neige restante ;
  • à ces abondantes fleurs ;
  • à ce chemin tortueux ;
  • à ma toute première EDELWEISS sauvage (j’ai du descendre le ravin pour prendre cette photo !) ;
  • à cette découverte d’un nouveau paysage ;
  • à l’hotel du Trift ;
  • à ce beau drapeau, carré ;
  • au contraste ;
  • à cette splendeur ;
  • au Rothorn ;
  • à l’Ober Gabelhorn (dont je me souviens que mon grand père en parlait volontiers) ;
  • à cette prairie ;
  • à la cabane du Rothorn ;
  • à qui-voilà ! ;
  • à ce paysage jamais vu ;
  • à ces moutons à tête noire (dont on ne voit pas la tête, car elles font l’autruche) ;
  • à ces massifs enneigés ;
  • à mon premier bouquetin « chassé » ;
  • à mon premier couple de bouquetins (j’ai aussi vu leurs enfants !) ;
  • à ces CENTAINES d’EDELWEISS qui étaient au bord du précipice lorsque je photographiais les bouquetins ;
  • à cette toile que seul le Cervin domine ;
  • à ce « quand je serais grand, j’aimerais bien devenir… » ;
  • à ces nuages qui cachent la vue de celui qui se trouve en ce moment au sommet du Täschhorn ;
  • à ce Zermatt minuscule.
IMG_7276
« 1 de 33 »

 

Le rapport complet de ma marche aujourd’hui :

http://www.movescount.com/fr/moves/move68515536

demain, souhaitez moi bonne chance, car je vais me rendre au socle du Cervin ! Si j’y arrive, je devrais dormir dans la cabane à 3260 mètres (Merci à la Hörnlihutte, sponsor) puis, le lendemain, descendre à Zermatt via le Schwarzsee…

Donc, si tout va bien, à vendredi soir !

Share

3 réflexions sur “ Jour huit ”

  1. Tes photos sont magnifiques Vincent !
    On a envie d’y être !
    Quel courage !
    Bonne chance pour demain
    Bises

  2. Bravo mon cher Vincent! Quel courage et en même temps que de plaisirs tu nous as faits partager! Merci de tout cœur et tous mes vœux avec affection! Myriam

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.