Jour Dix !

Chers followers,

Heureux, très heureux. J’ai terminé le défi de cette année.

175 kilomètres et un marathon dans les montagnes, en dix jours.

21.1 + 21.1 + 17.6 + 19.4 + 42.2 + 9 + 7,3 + 11,5 + 13 + 20,3 = 182,5 !

Ce dixième jour, j’ai marché près de huit heures.

Mais j’ai aussi escaladé le Cervin, ai marché dans un désert, suis allé marcher un peu « désarmé » sur un glacier, ai skié avec mes chaussures, ai nagé… juste pour le plaisir !

Il y avait aussi des vues inoubliables.

En ce dernier jour, je suis allé de la Hörnlihütte au Cervin-retour à Hörnlihütte-Hirli-Furgg (désert)-glacier de Furgg-Gandeghütte-Trockener Steg-Furgg-Furi-Zum See-Blatten-Zermatt.

La plupart des 50 photos ont juste un intérêt visuel. Je vais simplement vous laisser les regarder, sans être trop loquace.

De la Hörnlihütte et quelques unes de ses photos, à leurs propriétaires (un grand merci à Stéphanie et Kurt et au personnel très sympathique) ;
à l’armée de l’air italienne qui a fait le tour du Cervin avec des fumées vertes/blanches/rouges ;
au Cervin ;
à l’endroit où ceux qui y sont morts sont commémorés ;
à l’escalade (sans aucun équipement réel, à l’exception de gants) ;
à l’explication des «diamants» quand vient la nuit, pour ce 150e anniversaire ;
à des photos de mon ascension éphémère ;
à des japonais sympathiques sur la descente ;
aux vues de Hirli ;
à un passage peu rassurant ;
à de la pierre brute ;
au «désert» de Furgg ;
au début du glacier de Furgg ;
à de la glace striée ;
à un premier lac ;
au glacier, à la neige et au glacier (je n’étais pas totalement à l’aise avec cette marche sur ce «terrain», avec mes seules chaussures) ;
à plus de lacs ;
à une araignée des neiges qui vit sa vie ;
à cette glace couvrante, mince comme une feuille de papier ;
au retour à la civilisation ;
à Gandeghütte (certains camarades s’en souviendront…) ;
à ces « tentes » du camp de base du Cervin, installées maintenant ;
à des vues saisissante sur le glacier de Triftji ;
à un lac dans la descente (au moins, il réfléchit);
à ma natation dans un ruisseau (ce n’est pas uniquement parce que je suis tombé…) ;
à quelques vues sur la descente ;
à mon 175ème kilomètre !!! ;
à mes salutations au Cervin ;
à mon arrivée à Zermatt chez Yosemite, avec mes garçons (avec mon «équipe» manquante: Emma, ​​Franck et Amadeus) ;
à mon équipe de soutien à Zermatt ;
à ce merveilleux bouquet que mes garçons m’ont préparé pendant leur marche !

1
« 1 de 50 »

 

La montre que je portais ne pouvait pas faire deux fois une course de huit heures. Et la batterie s’est arrêtée au milieu de l’effort. Heureusement que j’avais une solution de rechange (même système que l’an dernier). Voilà donc le rapport complet de cette marche:

http://walkmeter.com/604b38dd08f4bc99/Run-20150710-1057

au plaisir de vous écrire cette semaine ma gratitude !

v

Share

2 réflexions sur “ Jour Dix ! ”

  1. Ton parcours fait notre admiration !

    Il ne nous reste plus qu’à prendre exemple …mais ce n’est pas gagné !

    Encore Bravo !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.