Jour 52

Salut !

De Bilbao à Santander, en passant par Laredo.

Au revoir au canapé d’Ana, qui était partie pour faire plein de choses (jour de mariage de son amie!).

Des yoghourts, non réfrigérés, qui tiennent apparemment une année…

Revu par hasard et joie, Ana. Merci beaucoup!

Une intervention matinale de la police basque…

Et heureusement que j’ai senti un petit bruit sur mon velo… mon pneu avait une déformation et j’aurais pu avoir un grave accident dans les montagnes, car le pneu aurait pu éclater.

Ces fantastiques sauveurs, qui de surcroit ont compris le défi et ne m’ont rien fait payer. Merci!

www.cicloszubero.com

Puis une grue avec descente en tyrolienne…

Puis de l’architecture (ils sont parfois doués).

Mégapole pour le pétrole.

Et on recommence cette merveilleuse côte, avec du soleil.

Un panneau qui prévoit presque tout!

Pause à Laredo (fait un petit peu penser aux plages de Rio de Janeiro, mais je n’y suis jamais allé!).

Et pédalant dur, car la fin de la journée approche!

Tuning à Santander

et fête de quartier !

Et le lit à 21h40, dans un premier ALBERGUE pour pélerins – où l’on doit dormir à 22H00, sans discussion!

 

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.